Trompe l’œil

pour casser un mur il suffit d’un pinceau…

pour casser un mur

Le trompe-l’œil met en relation l’observateur et le décor peint par l’intermédiaire d’objets grandeur nature au premier plan

et par le respect scrupuleux de la perspective, ce qui donne la sensation d’espace.

Le trompe-l’œil est réalisé sur un fond  blanc (laque satinée) avec des couleurs transparentes, ce qui donne la luminosité.

La lumière vient du décor et renforce l’illusion de profondeur.

Une fois terminé, il est verni ou vitrifié (mat ou satiné) ce qui le rend lessivable et lui donne une très grande durée de vie en préservant tout son éclat.

Il ne reste qu'un commentaire Aller aux commentaires

  1. dany /

    Un bonheur de casser un mur pour s’évader. bravo!

Laisser un commentaire